Banner

Côte d’Ivoire : Le nouveau départ de l’ex-migrant Jean-Michel

0

« Depuis longtemps, j’avais pour ambition d’intégrer une grande entreprise spécialisée dans d’exploitation de mine d’or ».

Tunis (dpa) – De retour au bercail en 2019, l’ex-migrant ivoirien Jean-Michel a suivi une formation en bâtiment et travaux publics (BTP), option mines et carrières, dispensée par la « Société ivoirienne de technologies modernes » (STIM). Cette formation a été rendue possible grâce à « l’Initiative conjointe » de l’Union européenne (UE) et de l’OIM pour la protection et la réintégration des migrants.

À l’issue de la formation, Jean-Michel s’est fait recruter par une société dans le département de « Zouan-Hounien » (ouest) où il travaille en tant qu’opérateur de bulldozers et de pelles hydrauliques. « Depuis longtemps, j’avais pour ambition d’intégrer une grande entreprise spécialisée dans d’exploitation de mine d’or. Aujourd’hui, ça fait plus d’un an que je suis ici! », s’est félicité cet ex-migrant au Maroc.

« Je manœuvre des machines pour extraire des minerais qui sont ensuite envoyés à l’usine. C’est un privilège de travailler ici. Les gens me respectent, au travaille comme dans mon entourage. Dans 5 ans, je me vois toujours ici, mais j’aimerais être superviseur », a-t-il dit, cité par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Lancée en 2017, afin d’offrir une alternative à la migration irrégulière, l’Initiative conjointe UE-OIM prévoit une assistance à la réintégration pour les migrants de retour chez eux. Elle couvre 26 pays africains du Sahel et du Lac Tchad, de la Corne de l’Afrique et d’Afrique du Nord.

DPA

Leave A Reply

Your email address will not be published.