Banner

Côte d’Ivoire : une police pour protéger la forêt

0

650 officiers et sous-officiers ont terminé leur formation sur les techniques commandos, jungle et nautique. C’est la première promotion d’une police chargée de lutter contre les crimes liés à la forêt.

La première promotion d’une police ivoirienne chargée de lutter contre les crimes liés à la forêt, à la faune et aux ressources, est sortie début août. Composée de 650 officiers et sous-officiers commandos, dont cinq femmes, cette promotion est le premier noyau de la Brigade Spéciale de Surveillance et d’Intervention (BSSI). Ils ont bénéficié d’une formation de quatre mois, portant notamment sur les techniques commandos, jungle et nautique, selon le ministère ivoirien des Eaux et Forêts.

La BSSI a été créée en janvier 2019, avec un effectif de 26 éléments. Elle est composée d’un commandement, de deux compagnies d’intervention commando jungle, une compagnie de renseignement, une compagnie faune, une compagnie eau, une escouade lagunaire et une section musique, a-t-on précisé. Elle aura comme mission la lutte contre toutes les formes de criminalités liées à la forêt et la faune, dont la déforestation et le braconnage.

La Côte d’Ivoire a lancé en juillet un projet de reboisement baptisé « 1 jour, 5 millions d’arbres », s’inscrivant dans le cadre d’un partenariat public-privé. Ce projet vise à rétablir le couvert forestier de la Côte d’Ivoire, qui est passé de 16 millions d’hectares, en 1960, à deux millions d’hectares aujourd’hui.

DPA

Leave A Reply

Your email address will not be published.