Banner

Afrique – France : 150 millions USD pour des projets d’infrastructures vertes

0

Les infrastructures vertes contribueront à améliorer la résilience des pays africains au changement climatique.

Le financement des projets d’infrastructures vertes, en Afrique, a fait l’objet d’une ligne de crédit de 150 millions de dollars, accordée à la « Banque de commerce et de développement d’Afrique orientale et australe » (TDB, selon l’acronyme anglais), par l’Agence française de développement (AFD).

Un accord en la matière a été signé entre les deux institutions, le 14 août 2020, a indiqué l’AFD sur son site web. Ce prêt permettra à la TDB « d’accroître et de multiplier l’offre de financements verts sur une vaste zone du continent africain », a-t-on estimé. La ligne de crédit contribuera, ainsi, au développement économique durable, à la réduction de la facture énergétique, à la sécurité de l’approvisionnement en énergie, et à la création d’emplois à tous les stades de la chaîne de valeur, a-t-on ajouté.

Les infrastructures vertes, favorisant l’adaptation, contribueront également à améliorer la résilience des pays au changement climatique, a-t-on affirmé. Les projets énergétiques devraient favoriser l’accès des populations à l’électricité tout en réduisant la dépendance des pays bénéficiaires à l’égard des combustibles fossiles.

Selon Admassu Tadesse, président et directeur général de la TDB, le partenariat avec l’AFD « permettra à la Banque d’accélérer encore ses efforts d’atténuation et d’adaptation au changement climatique, et de donner un nouveau souffle à l’élan mondial et régional qui stimule le développement à faible émission de carbone dans nos États-membres ». Plus de 70 pour cent du portefeuille énergétique de la TDB est consacré, aujourd’hui, aux énergies renouvelables, a-t-il dit.

Leave A Reply

Your email address will not be published.