Banner

Sénégal – Allemagne: Des jeunes formés en dépannage du matériel solaire

0

L’Afrique, qui ne représente que 20 pour cent de la superficie de la terre, dispose de 40 pour cent du potentiel solaire de la planète.

Quarante jeunes sénégalais ont été formés en dépannage d’équipements solaires dans le cadre d’un projet piloté par le programme « Réussir au Sénégal », en coordination avec l’agence allemande de coopération allemande (GIZ). « Il s’agit de jeunes ciblés dans le cadre d’un Projet de formation et d’insertion (PFI).

Ils ont déjà fini leur formation. Le temps d’être insérés dans le circuit de l’emploi, nous avons trouvé l’opportunité de les insérer provisoirement dans la réparation d’équipements solaires pour permettre à des localités rurales de disposer du courant en continu », a expliqué Mouhamed El Bachir Diop, conseiller technique au programme « Réussir au Sénégal », cité par l’Agence de presse sénégalais (APS).

Diop s’exprimait au cours d’une tournée de l’équipe des jeunes formés au niveau de plusieurs villages du département de Bignona (Sud) pour procéder à l’inventaire des équipements défectueux en vue de les réparer au grand soulagement des populations. « Nous procédons à un diagnostic des pannes et faire les réparations. Le travail de réparation concerne surtout les panneaux solaires dans les habitations et les pompes solaires dans les champs irrigués. Les frais de réparation sont globalement pris en charge par le projet ‘Réussir au Sénégal’ avec un financement de plus de 4 millions de francs CFA (plus de 6000 euros) », a souligné Malang Bandiang, directeur d’un Centre de formation professionnel dans le département de Bignona.

Ce centre forme ses étudiants dans 11 filières dont celle relative au solaire. Au-delà des emplois créés par le projet, le dépannage des équipements permet aux villages d’avoir de l’éclairage en continu.
« Les pannes des équipements solaires sont nombreuses dans les villages. Le matériel en panne concerne souvent des équipements d’éclairages comme la batterie, les lampes, les panneaux solaires. Mais comme nous sommes dans une zone agricole, nous recevons souvent des pompes solaires dédiées aux champs d’irrigués », a indiqué le formateur Joseph Diatta, professeur en électrotechnique et énergie solaire.

L’Afrique, qui ne représente que 20 pour cent de la superficie de la terre, dispose de 40 pour cent du potentiel solaire de la planète (10 térawatts par an), soit le gisement solaire le plus important du monde.

Leave A Reply

Your email address will not be published.