Banner

Le Burkina Faso lance un « Fonds national de la finance inclusive »

0

Cet outil devrait bénéficier à environ 1,3 million burkinabè dont plus de 790 mille femmes.

Le Burkina Faso a lancé, le 11 septembre 2020, le « Fonds national de la finance inclusive » (FONAFI), un outil qui entend permettre à 75 pour cent des burkinabè l’accès à des services financiers abordables et adaptés, d’ici 2023. Doté d’un budget de plus de 44 milliards de franc CFA (plus de 67 millions d’euros), le FONAFI devrait développer des mécanismes de financement favorables à l’inclusion financière, en collaboration avec les prestataires de services financiers, selon le ministère burkinabè de l’Économie, des finances et du développement.

Il devra permettre aux ménages démunis, aux petits exploitants familiaux, aux entrepreneurs agricoles et aux micro, petites et moyennes entreprises (MPME) d’accéder aux crédits à des conditions adaptées à leurs revenus et à leurs activités, a-t-on précisé. Le FONAFI cible, aussi, les femmes et les jeunes en milieu rural et semi-urbain, actifs ou potentiellement actifs, exerçant dans les domaines du commerce et de l’artisanat. Il devrait bénéficier, d’ici à 2022, à environ 1,3 million bénéficiaires, dont plus de 790 mille femmes.

Cet outil sera implanté dans les 13 régions du Burkina Faso et assurera un accès à une gamme de produits et services financiers à coûts abordables. Près de 39 pour cent de la population burkinabè n’utilisent aucun des services financiers classiques de base (compte courant, compte d’épargne, crédit productif et assurance), a-t-on rappelé.

Leave A Reply

Your email address will not be published.