Banner

La CEDEAO organise une formation sur l’accord de facilitation commerciale de l’Organisation mondiale du commerce (OMC)

0
La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), en collaboration avec l’Organisation mondiale du commerce (OMC), a organisé un atelier virtuel de formation sur l’accord de facilitation commerciale de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) pour les fonctionnaires des institutions de la CEDEAO et des États membres et 16 septembre 2020.
Conclu par les membres de l’OMC en décembre 2013, l’accord de facilitation du commerce promet une plus grande efficacité commerciale en ciblant les obstacles administratifs au commerce, qui retardent la circulation des marchandises et des services et augmentent les coûts commerciaux.
Ouverture de l’atelier au nom du Commissaire au commerce, aux douanes et à la libre circulation des personnes, M. Tei KONZI, directeur intérimaire du commerce de la Commission de la CEDEAO, M. Kolawole SOFOLA, a noté que l’accord de facilitation du commerce de l’OMC est un outil important pour les économies qui améliorent leur environnement commercial.
Il a déclaré que l’objectif général de la formation était de mieux comprendre l’accord de facilitation commerciale de l’OMC entre les fonctionnaires des institutions de la CEDEAO et les États membres afin de leur permettre de mieux contribuer à sa mise en œuvre.
Selon le directeur intérimaire SOFOLA, l’accord sur la facilitation du commerce contient des provisions pour accélérer le mouvement, la mainlevée et le dédouanement des marchandises, y compris les marchandises en Il établit également des mesures pour une coopération efficace entre les douanes et les autres autorités compétentes en matière de facilitation du commerce et de respect des douanes.
Entre autres, la formation sur l’accord de facilitation du commerce de l’OMC présentait des présentations sur les dispositions de l’OMC, la base de données de l’OMC et le rôle des Comités nationaux de facilitation du commerce (NTFC).
Les participants ont été choisis parmi les institutions et les institutions spécialisées de la CEDEAO ; les fonctionnaires des États membres ; les fonctionnaires basés à Genève / Bruxelles ; les chambres de commerce et les membres des Comités nationaux de facilitation du commerce (NTFC).
Tout à l’heure, le représentant de l’OMC a rappelé que l’importance de l’accord de facilitation du commerce dans la simplification, la modernisation et l’harmonisation des processus d’exportation et d’importation
Pour mettre fin à la formation de l’Accord de facilitation du commerce de l’OMC, le Directeur par intérim SOFOLA a souligné la nécessité de renforcer les capacités des fonctionnaires de la CEDEAO et des États membres afin de leur permettre de mieux contribuer au processus de mise en œuvre.
Les membres de l’OMC ont conclu des négociations à la Conférence ministérielle de Bali de 2013 sur l’accord historique de facilitation du commerce, qui est entrée en vigueur le 22 février 2017 après sa ratification par les deux tiers des membres de l’OMC.

Leave A Reply

Your email address will not be published.