Banner

Lancement du « Fonds souverain de Djibouti »

0

Ce Fonds devrait investir dans des projets stratégiques, rentables et à fort potentiel de création d’emploi.

Djibouti a, officiellement, lancé le « Fonds Souverain de Djibouti » (FSD), un instrument financier visant notamment l’accélération de la croissance économique dans ce pays de la Corne de l’Afrique. Le lancement du FSD dont l’État est le seul actionnaire, fait partie de la « vision 2035 », la stratégie de développement de Djibouti à l’horizon de l’année 2035, ont rapporté des médias.

L’objectif de cette stratégie est de positionner ce pays en tant que hub commercial, logistique et portuaire dans le Corne de l’Afrique. Selon les autorités, le FSD aura pour mission de valoriser le secteur productif public, mieux gérer le surplus de la trésorerie publique et générer de l’épargne pour les générations futures. Il devrait investir dans des projets stratégiques, rentables et à fort potentiel de création d’emploi (énergie, tourisme, infrastructures, pêche..), ainsi que promouvoir le secteur privé.

D’ici dix ans, le FSD doit être doté de près de 2 milliards de dollars, issus notamment de profits des établissements publics, a-t-on precisé. Les autorités djiboutiennes ont confié la direction générale du Fonds au Sénégalais Mamadou Mbaye, qualifié par des médias de « grand professionnel de la finance ». Mbaye est diplomé de l’École polytechnique Paris et de l’École nationale de la statistique et de l’administration économique (ENSAE) en France. Il avait notamment codirigé le Fonds sénégalais d’investissement stratégique (Fonsis).

Leave A Reply

Your email address will not be published.