Banner

Sénégal : Un projet de forêts nourricières et médicinales

0

Ce système permet d’accompagner les petits producteurs ruraux vers une agriculture durable qui leur permette d’augmenter l’offre de nourriture.

Un projet de forêts nourricières et médicinales visant à renforcer l’autosuffisance alimentaire tout en luttant contre la déforestation, au Sénégal, a été lancé dans le village Belvédère, situé à une quarantaine de kilomètres de la capitale Dakar. L’objectif est de planter collectivement, avec la soixantaine de villageois, une forêt nourricière et médicinale de 5000 mètres carrés à quelques pas de leurs maisons, a rapporté le quotidien français Le Monde.

Ce projet dénommé « Tolou Keur » (« champ de la maison », en wolof) est initié par l’Agence sénégalaise de la reforestation et de la grande muraille verte (ASERGMV). Autour d’un petit poulailler central, construit à partir de matériaux locaux et recyclés, sont plantés, en cercle, des arbres fruitiers, une soixantaine de légumes variés et des plantes médicinales comme l’artemisia ou l’aloe vera, a- indiqué Le Monde.

« Les arbres les plus résistants, comme les acacias et les anacardiers, sont plantés à l’extérieur. Et plus on s’approche du centre du cercle, plus on trouve les plantes médicinales fragiles qui ont de grands besoins hydriques. Nous formons ainsi un microclimat qui permet de diminuer la consommation d’eau », a expliqué Aly Ndiaye, maître d’œuvre du projet, qui espère que les arbres plantés permettront aussi de lutter contre l’érosion.

Ce modèle peut être construit en dix jours, pour un investissement très faible. Ce système permet d’accompagner les petits producteurs ruraux vers une agriculture durable qui leur permette d’augmenter l’offre de nourriture ainsi que leurs revenus grâce à la vente des excédents, a-t-on affirmé.

Leave A Reply

Your email address will not be published.