Banner

La Tunisie s’investit dans le capital humain des enfants

0

Il s’agit d’un programme financé par la Banque allemande de développement (KfW), une institution financière qui agit pour le compte du gouvernement fédéral allemand.

La Banque allemande de développement (KfW) a alloué 12 millions d’euros pour financer la mise en place, en Tunisie, d’un programme intitulé « investir dans le capital humain des enfants grâce à un système de protection sociale durable et inclusif ». L’information a été annoncée par le ministre tunisien des Affaires sociales, Mohamed Trabelsi, dont le département met en œuvre ce programme, en collaboration avec l’Unicef.

C’est le « plus grand programme de l’Unicef en Tunisie », a affirmé Marilena Viviani, représentante de cette agence onusienne spécialisée. Trabelsi et Viviani s’exprimaient le 17 septembre, lors de la signature d’une convention portant sur la mise en œuvre du programme en question.

Ce programme vient « compléter et améliore » les régimes tunisiens de protection sociale en faveur des familles « nécessiteuses ». Il vise à atténuer l’impact socio-économique de la pandémie Covid-19 sur ces familles à travers une allocation monétaire « complémentaire » en faveur de leurs enfants. Il s’agit d’une allocation « rentrée scolaire » de 50 dinars tunisiens, au profit de 290.000 enfants âgés de 6 à 18 ans, et d’un transfert monétaire de 30 dinars par mois, sur une période de huit mois, pour 40.000 enfants âgés de 0 à 5 ans.

Selon le ministre tunisien des Affaires sociales, l’appui financier de la KfW vient à un moment « critique » au cours duquel la Tunisie enregistre une « forte » augmentation de la pauvreté et du chômage. La KfW est une institution financière qui agit pour le compte du gouvernement fédéral allemand.

Leave A Reply

Your email address will not be published.