Banner

Burkina Faso : 75 millions d’euros pour le développement de l’énergie solaire

0

L’objectif da la première phase du programme « Yéleen » est de créér des capacités supplémentaires et un réseau de distribution densifié ainsi que de développer l’électrification rurale d’origine solaire hors réseau.

Le Burkina Faso a obtenu un financement d’environ 75 millions d’euros de l’Agence française de développement (AFD) pour la réalisation de la première phase du programme « Yéleen », visant le développement d’énergie solaire dans ce pays de l’Afrique de l’Ouest. La convention de ce crédit a été ratifiée le 23 septembre par le conseil des ministres, a fait savoir le gouvernement Burkinabè.

L’objectif de cette première phase est, d’une part, de doter la Société nationale d’électricité du Burkina Faso (SONABEL) d’une capacité supplémentaire de 50 mégawatts (MW) et d’un réseau de distribution densifié, et d’autre part, de renforcer les capacités de gestion de ses équipements et de développer l’électrification rurale d’origine solaire hors réseau.

Le programme Yéleen, d’un coût global de près de 142 millions d’euros, conduira, à terme, à l’installation de 100 mini-réseaux solaires, à l’accroissement de la production d’énergie solaire de 90 GWh par an – soit neuf pour cent de la production burkinabè d’électricité – et à la facilitation de l’accès à l’électricité pour 110 mille personnes, a-t-on indiqué.

Le Burkina Faso dispose du « meilleur ensoleillement en Afrique de l’Ouest », selon le ministre burkinabè en charge de l’Énergie, Bachir Ismaël Ouédraogo. Ce responsable a récemment annoncé que 250 milliards de francs CFA (plus de 380 millions d’euros) seront investis dans le solaire, « dans les années à venir ».

Leave A Reply

Your email address will not be published.