Banner

Sénégal : Un enseignant réhabilite les écoles grâce à Twitter

0

Mamadou Diakhaté, surnommé « Junior », est un enseignant sénégalais qui cultive sa popularité sur Twitter pour restaurer les écoles de son pays. Son ambition est d’impliquer la jeunesse sénégalaise dans l’action communautaire.

Dans la commune de Kaolack, au centre-ouest du Sénégal, Mamadou Diakhaté met sa cyber-popularité au service d’une noble cause : la réhabilitation des établissements scolaires. Suivi par plus de 24.000 abonnés sur Twitter, ce jeune instituteur de 33 ans, qui répond au surnom de « Junior », souhaite montrer la voie de l’engagement communautaire à la jeunesse de son pays.« Mon ambition, c’est de voir la jeunesse sénégalaise s’engager davantage en faveur de sa communauté. L’Etat ne peut pas tout faire tout seul », plaide Junior dans un entretien accordé à la dpa.

Tout commence en juin dernier, après le confinement imposé par la pandémie Covid-19, lorsque Mamadou et ses amis se lancent, à titre volontaire, dans des opérations de nettoyage et de désinfection dans les écoles pour préparer le retour des élèves dans des conditions favorables. « C’est alors que nous avons constaté une infrastructure vétuste. La plupart des écoles étaient dans un état de délabrement avancé », témoigne l’enseignant.

Face à cette situation, il décide alors de recourir aux réseaux sociaux, principalement Twitter, pour lancer des appels aux dons, afin de venir en aide à ces établissements scolaires. Dans un souci de transparence, Junior fait le bilan de ses interventions constamment sur Twitter, en publiant les factures et les vidéos des travaux. Pour lui, « cette transparence est vitale pour gagner la confiance des gens ».

Grâce à son engagement, il a réussi jusqu’à présent à réhabiliter dix écoles. Aujourd’hui, il s’apprête à généraliser cette initiative à tout le pays.

Leave A Reply

Your email address will not be published.