Banner

Une jeune entrepreneure veut mettre à l’honneur le Karité burkinabè

0

Avec son projet, Sidlawendé Marie Danièle Sebgo souhaite changer la perception quotidienne et le regard porté sur ce produit, mais aussi sur l’ensemble des richesses locales.

« En dépit de toutes les difficultés, Bio Karil est une réalité. Elle fonctionne, continue de grandir et cherche même à conquérir le marché international », se félicite Sidlawendé Marie Danièle Sebgo (29 ans), à la tête d’une startup spécialisée dans la production de produits cosmétiques naturels.

Depuis toute petite, Marie voue une véritable passion pour les produits de terroir burkinabè dont en particulier le beurre de Karité, ce qui la pousse à lancer, en 2017, sa propre marque de cosmétiques: Bio Karil.

« Le beurre de karité est notre produit phare. Nous le transformons en sous-produits cosmétiques naturels pour le soin, l’entretien et l’embellissement de la peau et du corps. Nous proposons aussi des huiles de balanites, de moringa et bien d’autres », a-t-elle déclaré à la dpa.

Avec son projet, cette ingénieure en eau et assainissement souhaite changer la perception quotidienne et le regard porté sur ce produit, mais aussi sur l’ensemble des richesses locales. « Le beurre de Karité renferme de nombreuses vertus bien connues de tous. Paradoxalement, il demeure un produit peu valorisé outre le fait que son utilisation est limitée, ce qui ne lui rend pas justice », explique-t-elle.

Hormis cette volonté de contribuer à valoriser les richesses locales de son pays, Marie espère, à travers son projet, offrir davantage de postes d’emploi aux femmes de son pays dans l’objectif de renforcer leur autonomisation socio-économique.

Lauréate, en 2017, du Concours Fonds Commun Genre (FCG), la startup œuvre actuellement à développer une nouvelle gamme de produits destinés au secteur de la santé. « Le secret de la réussite, c’est d’aller au bout de sa passion tout en faisant preuve de persévérance. Il y a beaucoup d’imprévus et d’échecs mais il y a aussi beaucoup de belles surprises », conclue la fondatrice de Bio Karil.

Leave A Reply

Your email address will not be published.