Banner

Afrique : Mobiliser 25 milliards USD pour intensifier l’adaptation

0

La Banque africaine de développement et le Centre mondial pour l’adaptation ont lancé le « Programme d’accélération de l’adaptation en Afrique » (AAAP) qui devrait « dynamiser les mesures de résilience ».

La Banque africaine de développement (BAD) et le Centre mondial pour l’adaptation (GCA, selon l’acronyme anglais) ont lancé, le 25 janvier, une initiative commune pour mobiliser 25 milliards de dollars afin d’intensifier l’adaptation au changement climatique en Afrique. Dénommée « Programme d’accélération de l’adaptation en Afrique » (AAAP, selon l’acronyme anglais), l’initiative commune en question a été annoncée par le président de la BAD, Akinwumi Adesina. Il s’exprimait lors de l’édition 2021 du Sommet pour l’adaptation au changement climatique (CAS), organisé par le gouvernement des Pays-Bas et le GCA, a fait savoir la BAD.

Ce sommet, qui se déroule chaque année, répond à l’appel du Secrétaire général de l’ONU en faveur de projets plus concrets et de plus grandes ambitions d’un plus grand nombre de pays et d’entreprises pour rendre le monde plus résilient. L’AAAP « devrait permettre d’intensifier les mesures innovantes et transformatrices prises en faveur de l’adaptation au changement climatique en Afrique », a déclaré le président de l’institution financière panafricaine.

« Nos ambitions sont grandes. Il s’agit de dynamiser les mesures de résilience face au changement climatique, d’aider les pays à accélérer et intensifier les mesures d’adaptation et la résilience au changement climatique et de mobiliser des financements à la hauteur des besoins de l’Afrique en matière d’adaptation au changement climatique », a-t-il soutenu.

Alors qu’elle n’émet que quatre pour cent des gaz à effet de serre de la planète, l’Afrique est la région du monde la plus affectée par les effets du changement climatique, qui se traduisent souvent par des inondations meurtrières, des cyclones tropicaux et des sécheresses récurrentes. Sept des dix pays les plus vulnérables au changement climatique dans le monde se trouvent en Afrique, selon la BAD.

Le GCA est un intermédiaire dans la mise à disposition de solutions pour l’accélération et le soutien aux mesures d’adaptation aux changements climatiques dans le monde.

Leave A Reply

Your email address will not be published.