Banner

Nigeria: sept morts dans le crash d’un avion militaire

0

Sept personnes qui se trouvaient à bord d’un avion militaire ont été tuées dimanche dans le crash de leur appareil près de la capitale du Nigeria, Abuja, a annoncé un porte-parole de l’armée de l’air.

L’avion devait mener une « mission de surveillance au-dessus de l’Etat du Niger et ses environs dans le cadre des efforts pour obtenir la libération des élèves/personnels » kidnappés dans un pensionnat, a indiqué le porte-parole, Ibikunle Daramola, dans un communiqué.

Des hommes armés avaient attaqué dans la nuit de mardi à mercredi un pensionnat public d’enseignement secondaire de Kagara, dans l’Etat nigérian du Niger, tuant un élève et emmenant avec eux 42 personnes, dont 27 élèves, trois professeurs et 12 membres de familles du personnel, selon les autorités de l’Etat.

Quelques heures après l’attaque, le président nigérian Muhammadu Buhari avait ordonné aux forces de sécurité de « ramener immédiatement tous les captifs indemnes », et l’armée et la police ont indiqué qu’elles traquaient les ravisseurs.

La cause du crash n’était pas connue à ce stade, mais des responsables ont indiqué que le pilote avait fait état d’un moteur défaillant.

« Un Beechcraft KingAir B350i de l’armée de l’air nigériane s’est écrasé alors qu’il rentrait vers l’aéroport d’Abuja après avoir constaté une défaillance moteur », a indiqué le porte-parole.

« Les sept personnes à bord sont malheureusement toutes mortes dans l’accident », a-t-il ajouté.

Une vidéo postée sur les réseaux sociaux montrait des canons à eau utilisés pour éteindre les flammes sur les lieux du crash, sous l’oeil d’un grand nombre de badauds.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de l’accident, a indiqué l’armée de l’air.

Afp

Leave A Reply

Your email address will not be published.