Banner

Ministère des Hydrocarbures: Diakaria Koulibaly, le novateur (Par Ibrahima Diallo)

0
Voici un ministre méthodique qui produit constamment des résultats positifs. Toujours sur le terrain de l’innovation, il a adopté une bonne approche : travailler sans bruit et poser des actes qui font avancer le pays. La preuve par dix est qu’il conduit à bon port la politique d’adaptation au changement climatique, dite de butanisation. Tenez ! Après la construction du dépôt gazier à Kamsar, la vulgarisation de l’utilisation du gaz butane sur l’ensemble du territoire national se poursuit. Méthodiquement. Le Ministère des Hydrocarbures en partenariat avec Guinée Gaz s’active sur le terrain pour la construction des unités d’emplissage de bouteille de gaz butane dans toutes les grandes villes du pays. Après Kankan, les travaux de construction de l’entrepôt de Nzérékoré sont exécutés à hauteur de 80 pour cent. Cela permettra d’assurer un approvisionnement de toute la Guinée Forestière en Gaz butane. A terme, la butanisation aidera le pays à mettre fin à l’utilisation du charbon de bois. Ainsi, la République de Guinée pourra tourner la page de la coupe abusive et anarchique du bois et marquer effectuer un pas de géant vers la sauvegarde de l’environnement par la sécurisation de son couvert végétal. Ces acquis s’ajoutent à l’approvisionnement en carburant qui s’est stabilisé partout sur le territoire national guinéen. C’est une réalité. Depuis plus deux ans, le pays a réussi à mettre fin au calvaire des consommateurs. Et en plus de la sécurisation de l’approvisionnement en carburant, la qualité des produits pétroliers importés dans le pays a été améliorée par la réduction de la teneur en soufre suivant un arrêté conjointement signé avec les ministères en charge de l’Energie, de l’Environnement, des Eaux et Forêts le stipule. La réduction de la teneur en soufre vise à préserver la santé publique, l’environnement ainsi que les conditions mécaniques des engins motorisés. La structure des prix des produits pétroliers a été revisitée. Les lignes les moins pertinentes élaguées. D’autres redressées au profit de l’Etat. Le tout pour permettre de bonifier les recettes pétrolières d’environ 70 milliards de Francs Guinéens par an. Sur le plan des capacités de stockage de produits pétroliers, la mise en service du dépôt de Coronthie dont les travaux ont été achevés et l’ouvrage réceptionné en 2012, a permis d’accroître la capacité de stockage du pays en gasoil passant de 45 000 m3 à 76 000 m3 et de faire face aux besoins énergétiques croissants du secteur minier. En plus du dépôt de Coronthie, le nouveau dépôt Aviation (Jet A1) d’une capacité de 1000 m3 a été construit, doublant ainsi la capacité de stockage du pays dans le domaine stratégique du trafic aérien. Sous le leadership du ministre des Hydrocarbures, Diakaria Koulibaly, le parc de camions citernes, autrefois vieillissant, a été renouvelé par la mise en place d’une politique de rajeunissement concertée avec les opérateurs pétroliers visant à limiter au maximum à 5 ans l’âge des camions citernes à l’importation. Sur le plan sécuritaire, la plupart des camions citernes sont dotés d’un système de vidéo surveillance GPS permettant, en cas de survenance d’accident, de situer les causes. Le système GPS permet également d’afficher les kilométrages parcourus et l’identification des localités livrées. Les données GPS permettent de lutter contre les détournements de destination anciennement pratiqués par certains conducteurs de citerne. Etant donné que toutes ces innovations réussies n’excluent évidemment pas des légers soucis momentanés liés aux aléas du métier, dans le cadre de la politique gouvernementale de promotion des infrastructures pétrolières, l’Etat guinéen a lancé un projet de raffinerie de pétrole dans le domaine portuaire de Moribayah dans la Préfecture de Forécariah. Dans ce sens, le ministre des Hydrocarbures, Diakaria Koulibaly, et le PDG de la société United Mining Supply (UMS), Fadi Wazni, ont procédé à la signature le 16 février 2021 d’un protocole d’accord sur l’étude de faisabilité́ pour la construction de cette nouvelle raffinerie. L’objectif est de contribuer à capter les opportunités de marché dans les pays voisins ainsi qu’à la sécurisation de l’approvisionnement du pays en produits pétroliers. Ce type de projet gigantesque et ambitieux soutient la modernisation et l’industrialisation du pays, et par ricochet positionne la Guinée parmi les géants de l’ouest africain en matière d’hydrocarbures. Dans l’ensemble, toutes ces innovations apportées au secteur des hydrocarbures s’inscrivent en droite ligne dans l’esprit du slogan «Gouverner autrement » du chef de l’état, Professeur Alpha Condé. Comme ont le voit, sur le terrain de la conduite de la politique du gouvernement en matière d’hydrocarbures, le ministre Diakaria Koulibaly se distingue par les innovations de qualité qu’il apporte sans tintamarre. Un bon exemple à suivre. Ibrahima Diallo Journaliste et Écrivain.

Leave A Reply

Your email address will not be published.