Banner

Guinée : Amara Diawara veut révolutionner l’e-santé en Afrique

0

Avec sa plateforme de santé en ligne, le Guinéen Amara Diawara projette de devenir leader du marché de l’e-santé en Afrique de l’Ouest.

Fraîchement lauréat, en février dernier, de la cinquième édition du prix RFI France 24 Challenge App Afrique pour sa plateforme innovante « Afriqcare », le Guinéen Amara Diawara rêve de révolutionner la santé numérique en Afrique de l’Ouest.

« Afriqcare » se présente comme une plateforme de gestion de consultations médicales et de prise de rendez-vous en ligne disponible 7/7j et 24h/24. Destinée aux professionnels de santé́ et aux patients africains, elle offre, selon son développeur, la possibilité de disposer d’un livret de santé et d’un carnet de vaccination électroniques. « Avec cette plateforme, nous souhaitons faciliter l’accès aux soins à des milliers d’Africains, réduire les inégalités en matière de santé, mais aussi améliorer la qualité de vie des professionnels de santé », déclare Amara dans un entretien accordé à la dpa.

Pour ce médecin de 37 ans, l’objectif d’Afriqcare est d’offrir un système de santé performant, efficace et connecté qui soit en mesure d’accompagner la transformation numérique des professionnels de santé en Afrique, en vue d’assurer une meilleure coordination en amont et en aval du parcours du patient.

C’est lors de son séjour d’études en France, en 2015, que le Guinéen décide de lancer son projet. Arrivé à Paris pour suivre un master en Santé publique, il devait adresser une demande de validation de son visa d’études à la direction territoriale de l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration (OFII), mais toutes les procédures ont été retardées pour cause de force médicale majeure.

Diagnostiqué d’une tumeur au poumon, Amara a été contraint d’être suivi pendant plusieurs mois par différents professionnels de santé : « A ce moment-là, j’ai pu voir de près l’efficacité des outils numériques utilisés par le personnel médical français. Les prises de rendez-vous étaient simplifiées et le suivi était automatique et efficace », témoigne-t-il. « La prise en charge médicale donnait une impression de professionnalisme qui est loin des standards que l’on trouve en Guinée. C’est ainsi qu’est née l’idée de mon projet », poursuit encore le développeur d’Afriqcare qui a été officiellement lancé en janvier 2020 à Conakry.

Parmi les autres raisons qui ont motivé sa décision, Amara cite l’accès difficile aux soins en Afrique et la longueur des délais d’attente pour une consultation médicale, outre le manque d’information et de suivi des malades.

Au démarrage de son projet, Amara a rencontré certains obstacles d’ordre technique et financier. Malgré ça, ils n’ont pas eu raison de sa volonté de réussir. « Ce n’est pas facile pour un étudiant étranger en France de se lancer dans un projet entrepreneurial sans aucun moyen financier. Je me rappelle avoir perdu 5000 euros dès le début du projet, mais cela ne m’a pas découragé pour continuer l’aventure », se souvient Amara qui a remporté aussi le prix du Salon des Entrepreneurs de Guinée en 2020. Le Guinéen ambitionne d’ici quelques années de devenir leader du marché de l’e-santé en Afrique de l’Ouest.

Leave A Reply

Your email address will not be published.