Banner

Congo : Vers la plantation d’une forêt de 40 mille hectares

0

L’action s’inscrit dans le cadre du Programme national d’afforestation et de reboisement, visant à augmenter la superficie forestière nationale et accroître la capacité de stockage de carbone.

Une forêt de 40 mille hectares sera plantée sur les plateaux Batéké, au Sud-est du Congo, pour constituer un puits de carbone qui séquestrera plus de 10 millions de tonnes de CO2, sur 20 ans. Ce projet, financé par l’entreprise française Total, porte sur des plantations agroforestières et forestières d’acacia mangium et auriculiformis. Il a fait l’objet d’un accord signé le 16 mars, entre le Congo, Total et Forêt Ressources Management (FRM), un groupe français d’ingénierie forestière. Il prévoit des cultures agroforestières développées avec les populations locales pour des productions agricoles durables.

« Cette action s’inscrit dans le cadre du Programme national d’afforestation et de reboisement (PRONAR) visant à augmenter la superficie forestière nationale et accroître la capacité de stockage de carbone », a rappelé la ministre congolaise de l’Économie forestière, Rosalie Matondo. « Les réserves foncières des plateaux Batéké offrent un moyen de lutte contre le changement climatique et une opportunité de développement socio-économique durable, dans des zones pourtant isolées », selon Bernard Cassagne, PDG de FRM.

Entre 2010 et 2020, l’Afrique a enregistré la perte nette de superficie forestière « la plus élevée au monde », avec 3,9 millions d’hectares, suivie de l’Amérique du Sud avec 2,6 millions d’hectares, selon la FAO. Cela est dû à la rapide croissance démographique et urbaine, et à la surexploitation des ressources forestières.

Dans ce contexte, plusieurs terres forestières du continent ont été converties en terres agricoles pour assurer plus de sécurité alimentaire. Des projets miniers et d’infrastructures (routes, usines, grandes zones d’habitation et commerciales) ont été également déployés dans les forêts.

Leave A Reply

Your email address will not be published.